Exclusive interview with French pilot Mika Brageot ahead of Red Bull Air Race in Russia this weekend

The wait is almost over: Red Bull Air Race pilot Mika Brageot and #11RACING Team Eyetime will be back in World Championship contention for the second stop in 2019, a return to the Russian sporting capital of Kazan on 15-16 June. Here, Brageot shares what he and the team have been up to since February’s season opener, and what they hope to achieve as their campaign continues.

 

Mika, there’s been a substantial break since the last race, but you seem to have been busy. Your followers saw you attending the Monaco Grand Prix, and you even judged an international paper airplane competition! What have you been doing on the flying side?

MB: I have participated in two trainings with the French National Aerobatic Team, with the World Aerobatic Championship in sight. It will take place in August and it’s a big event for us because it will be in France, and a championship at home doesn’t happen often. We are really looking for a good result.

And how have you been tuning up for the Red Bull Air Race stop in Russia? 

MB: I’ve been training with my aerobatic plane, which keeps me fit and flying in a high-performance, single-seat machine that is somewhat comparable to the MXS-R I use in air racing. It enables me to stay accustomed to the high G so that I don’t feel like I’ve been out of the track for too long. I’ve also flown some smaller regional aerobatic contests and aerobatic air shows, which helps to sharpen reflexes, awareness and G fitness.

The raceplanes have been in Europe for several weeks. Did you and the team have an opportunity to access your MXS-R?

MB: We have done a lot of work on the MXS. We had the chance to get the plane back to the hangar for one month. So we did research on some small modifications and improvements and also gained knowledge about where we want to go with the plane in the future. And as a team we organized a week of testing and training on our own, to further develop my personal piloting technique and also make decisions on the mods that we are going to use for the next races, and especially Kazan.

 

Can you divulge what kinds of modifications fans might see in Kazan, or is that under wraps?

MB: We worked a lot on the handling of the MXS to make it more precise in the Vertical Turning Manoeuvres and big turns, mostly under high Gs. But those changes are mostly invisible because they’re more about positioning the centre of gravity and the balance of the plane. It takes a lot of time to get that just right. You might see some aerodynamic changes, but I don’t know whether we will implement them for Kazan.

 

So despite the break, it really has been nonstop for you and the team…

MB: Of course. We are constantly trying to get into new things to see if we can fly more efficiently and overtake other teams. But we also took the opportunity to have a day for supporters and media to see the plane up close in person. We wanted the maximum number of people involved with #11RACING Team Eyetime to be able to touch it in real life before we compete in World Championship races away from home. It was great to have a team event with sponsors and partners like eyetime, Jetfly and AGC, as well as Red Bull Air Race colleagues, media and close friends and family.

 

You had a solid result in the first 2019 race with seventh place, and on Saturday and Sunday the rest of the season begins. Thoughts?

MB: We are in our third season in the Master Class now, and from the start, we have always looked forward to doing our best. The plane is fast, I am trained and we are aiming for the best result. We’ve never performed as well as we would have liked in Kazan, and we want to change this and deliver a good score over the weekend. We are going to stay focused on performance.

 

See Mika Brageot and #11RACING Team Eyetime go for the podium in Kazan, Russia on 15-16 June 2019. For ticket information and all the latest news on the Red Bull Air Race, visit www.redbullairrace.com.

Upcoming Red Bull Air Race stops
15-16 June  Kazan, Russia
13-14 July    Lake Balaton, Hungary

7-8 September      Chiba, Japan

 

FRANÇAISE: 

Interview exclusive du Français Mika Brageot à quelques jours de la course russe du Red Bull Air Race

 

L’attente est presque terminée : Mika Brageot, pilote du #11RACING Team Eyetime revient pour la deuxième épreuve du championnat du monde Red Bull Air Race 2019, disputée ces 15 et 16 juin à Kazan, capitale russe du Sport. Mika nous confie ici ce qu’ils ont fait depuis l’ouverture de la saison en février dernier et les objectifs visés d’ici la fin de cette campagne.

 

Mika, on arrive au bout d’un long break, mais il semble que tu ne te sois pas ennuyé. Tes fans ont vu que tu avais assisté au Grand Prix de Monaco et que tu avais eu l’honneur de juger une compétition internationale d’avions en papier ! As-tu pu piloter un peu aussi ?

MB : J’ai participé à deux entraînements de l’équipe de France de voltige aérienne, en vue du championnat du monde. Ce sera en août et c’est un gros événement parce que ce sera en France, et ça n’arrive pas souvent de pouvoir défendre ses chances à domicile. On espère vraiment aller chercher un bon résultat.

Quelle préparation as-tu suivie pour l’épreuve russe du Red Bull Air Race ? 

MB : Je me suis entraîné avec mon avion de voltige, qui me permet de rester en forme et de piloter fort aux commandes d’un monoplace, assez comparable au MXS-R que j’utilise pour l’Air Race. Cela me permet de tirer régulièrement des G, du coup je n’ai pas l’impression de m’être trop-trop éloigné des circuits. Sinon, j’ai participé à des contests et à des shows régionaux, qui me permettent d’affûter mes réflexes, ma réactivité et ma résistance aux G.

Cela fait plusieurs semaines que les avions sont en Europe. Avec ton équipe, avez-vous pu avoir accès à votre MXS-R ?

MB : On a énormément travaillé sur le MXS. On a eu la chance de pouvoir le rapatrier au hangar pendant un mois. On en a profité pour voir quelles petites modifications et améliorations on pouvait apporter, et on a essayé de voir comment on pouvait le faire progresser à l’avenir. Pour ce qui est de l’équipe on a passé une semaine à nous tester et à nous entraîner tous ensemble, pour améliorer ma technique de pilotage et pour décider des modifs à envisager pour les prochaines courses, notamment pour Kazan.

 

Peux-tu divulguer le type de modifications que les fans peuvent s’attendre à voir à Kazan, ou cela reste-t-il secret ?

MB : On a beaucoup travaillé sur le maniement du MXS pour le rendre plus précis dans les manœuvres à la verticale et dans les gros virages, surtout quand il encaisse de gros facteurs de charge. Mais cela ne se voit pas, parce ce qu’on a joué sur l’emplacement du centre de gravité et sur l’équilibrage de l’avion. Cela prend énormément de temps. Ils pourront peut-être voir quelques modifs aérodynamiques, mais je ne sais pas si elles seront déjà en place à Kazan.

 

Donc malgré ce long break, toi et ton équipe avez bossé non-stop.

MB : Absolument. On essaie sans arrêt de trouver de nouveaux trucs pour gagner en efficacité en vol et pour devancer nos concurrents. Mais on a également passé une journée avec nos supporters et les médias, qui ont ainsi pu voir l’avion de près. On voulait qu’un maximum de gens proches du #11RACING Team Eyetime puissent s’en approcher au plus près avant que les courses du championnat nous envoient de nouveau à l’autre bout du monde. C’était bien d’avoir un événement en équipe, avec nos sponsors et nos partenaires comme eyetime, Jetfly et AGC, sans oublier nos collègues du Red Bull Air Race, les médias, nos amis proches et notre famille.

 

Tu t’es offert une belle 7e place lors de la première course de la saison, et ça reprend ce weekend. Prêt ?

MB : C’est notre troisième saison en Master Class et depuis le début on s’est toujours fixé comme objectif de faire de notre mieux. L’avion est rapide, je suis bien entraîné et on vise un super score. Pour l’instant on n’a jamais obtenu les résultats escomptés à Kazan, mais il faut que ça change et on va tout donner pour aller chercher une belle perf ce weekend. On va rester concentrés sur la performance.

 

Suivez Mika Brageot et son #11RACING Team Eyetime aller chercher un podium à Kazan, Russie, ces 15-16 juin 2019. Toutes les infos concernant les billets et les dernières news du Red Bull Air Race se trouvent sur www.redbullairrace.com.

 

###

Prochaines courses du Red Bull Air Race
15-16 Juin   Kazan, Russie
13-14 JuilletLake Balaton, Hongrie

7-8 Septembre      Chiba, Japon

 

À propos du Red Bull Air Race

Le championnat du monde Red Bull Air Race est un sport mécanique aérien requérant à la fois vitesse, précision et savoir-faire : aux commandes d’avions de course les plus rapides, maniables et performants qui soient, les pilotes se mesurent les uns aux autres au gré de circuits installés sur l’eau ou la terre ferme. La vitesse, la basse altitude et la manœuvrabilité extrêmes réservent ce sport aux athlètes les plus aguerris de la planète.

 

À quelques mètres seulement du sol, c’est à celui des 14 pilotes de Master Class qui, volant à quelques 370 km/h et fort d’une précision et d’une maîtrise hors pair dans le monde de l’aviation, réalisera le meilleur chrono. Les athlètes, qui endurent des forces pouvant atteindre 12 G, doivent être en parfaite condition physique pour négocier de manière optimale les circuits particulièrement techniques matérialisés par des pylônes remplis d’air.

 

L’Air Race, qui a vu le jour en 2003 et est homologué par la Fédération Aéronautique Internationale (FAI), compte déjà plus de 90 courses disputées sur les 5 continents du globe. Constituant aujourd’hui le défi aérien le plus ultime, le championnat du monde Red Bull Air Race représente le Saint des saints pour l’élite des pilotes.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply